Le rendez-vous des passionnés de lac
lundi 29 mai 2017  

 

  Menu
  • Accueil
  • Avant-propos

  • Dossiers
  • Forums
  • Proposer un article

  • FAQ
  • Liens Web

  • Météo

  • Faire connaître
  • Livre d'or
  • Nous contacter
  •  

      Forums Infos
    -:Le coin des pêcheurs (67)
    -:Le coin des navigateurs (2)
    -:Le coin des techniciens (8)
    -:Comment ca marche? (3)
    -:Suggestions (0)
    -:Fonctionnement du site (3)
    Tambour (moulin) extrait

    (1399 mots dans ce texte )  -   lu : 8831 Fois     Page Spéciale pour impression

    Explications préliminaires

    Nous allons décrire ici un tambour « haut de gamme » dont chacun pourra s’inspirer en fonction de ses ressources et savoir-faire. En effet le modèle unique n’existe pas, ne serait-ce que parce que d’un bateau à l’autre, la fixation est variable. Pour la matière, le métal l’emporte aujourd’hui sur le bois qui restera pourtant le plus simple à mettre en œuvre pour qui n’a pas de chalumeau, de perceuse à colonne ou de tour.

    Ce qui importe, c’est de satisfaire différentes fonctions :

    1 être capable de faire tourner une bobine autour d’un axe, avec un jeu raisonnable. Bobine elle même composée de 2 sous bobines solidaires de sections différentes, l’une pour recevoir la hampe (la plus petite), l’autre pour recevoir les bannières. Un tel équipement avec 2 diamètres différents permet d’avoir des bannières plus longues que la distance les séparant sur la hampe.

    2 maintenir cet axe bien solidaire du bateau, avec un alignement correct, à un emplacement qui permet de dérouler la ligne sans qu’elle ne rencontre d’obstacle. C’est pourquoi on les place le plus souvent en partie haute des 2 parois latérales du cockpit du bateau, à proximité des portes cannes.

    3 permettre le blocage de la rotation des bobines quand c’est nécessaire

    4 permettre de guider correctement les fils sur les bobines, notamment pendant que l’on enroule simultanément la hampe et une bannière.

    5 permettre l’accrochage de la tête de ligne ainsi que l’accrochage des leurres.

    6 permettre de désolidariser l’ensemble facilement pour l’emporter en fin de partie de pêche


    Réalisation

    Le modèle artisanal ci contre est monté sur roulements à billes : un « must » qui suppose quelques connaissances en mécanique pour les ajustements, ainsi que l’accès à un tour pour usiner l’axe et les cages à roulements.

    Si vous réalisez les 2 appareils simultanément, ce qui est l’idéal, pensez bien au fait que les 2 tambours ne sont pas identiques, mais symétriques ! Cela affectera principalement la réalisation du support et des guide-fils, le reste étant identique.

    Astuce : A défaut, les plus débrouillards seront tentés de recycler en les adaptant des éléments mécaniques semblables. Les axes montés en 2 points sur des roulements ne manquent pas : un pédalier de vélo, un moteur électrique, un enrouleur de tuyau etc peuvent peut être convenir. Cherchez bien autour de vous….



    Le support
    Il s’agit de la pièce qui sera solidarisée au bateau dans sa partie basse. Elle est à concevoir en fonction de votre configuration bateau. Retenez qu’il faut qu’elle soit fixe : interdire la rotation de la pièce sur son axe.



    Les guide-fils
    Réalisés en acier inox de diamètre 4 mm, ils forment une pièce unique soudée sur le support.



    Nota : le bloc mousse noir est ici mal positionné. Il est à faire glisser contre le flasque central.

    Ici le support est réalisé en acier inoxydable de diamètre 16 mm, Il est prolongé en partie haute d’une pièce soudée plate et percée pour permettre de solidariser l’axe des bobines. De plus un trou sera réalisé afin de fixer le dispositif de blocage de la rotation et un évidemment permet le passage de l’axe de blocage.

    Bien centrer les guides filset respecter les formes qui ont été étudiées en fonction des trajectoires du fil. (Le fil de la hampe arrive perpendiculairement, tandis que celui des bannières arrive de travers à certains moments.)

    L’axe des bobines
    Réalisé en acier, il est solidaire du support. Percé et taraudé en bout, il est fixé avec une vis à 6 pans creux compétée d’une rondelle. A l’autre extrémité il bloque la bobine avec une grosse rondelle et un circlips. (une rondelle vissée en bout fera l’affaire aussi, mais ici tout a été conçu pour que rien ne dépasse.)

    Son diamètre est de 14 mm et sa longueur totale de 178 mm

    Il reçoit les 2 roulements à billes montés faiblement serrés.

    Plus d'images pour les membres de Passion Lac.
    Pour s'inscrire, cliquer ici

    Les cages de roulements
    Elles seront dans une pièce d’aluminium usinées en fonction de la dimension de vos roulements à billes. Des alésages seront prévus pour les vis de fixation sur les flasques. (4 Vis tête fraisées)

    Les roulements sont montés serrés à l’intérieur.

    cotes externes : ici diam 55 mm ; long : 25mm

    Plus d'images pour les membres de Passion Lac.
    Pour s'inscrire, cliquer ici

    Les bobines
    Les flasques seront réalisées en duralumin (ou aluminium) ép 3 mm, et les entretoises en aluminium.

    2 flasques identiques de même diamètre - 230 mm - constituent la bobine de grand diamètre (pour les bannières).

    L’un d’eux comporte un perçage en 4 points pour la fixation de la cage à roulements, ainsi qu’un trou supplémentaire pour fixer la poignée.

    L’autre comporte un perçage en 8 points pour les entretoises de la petite bobine. Le diamètre pour le traçage est de 100 mm.

    Tous deux feront l’objet d’un perçage au centre pour le passage libre le l’axe, et de 8 trous destinés à la fixation des 8 entretoises. Le diamètre pour le traçage est de 160 mm. Enfin il conviendra de fraiser le trous afin de permettre l’utilisation de vis têtes fraisées, qui une fois serrées affleureront la surface.

    La longueur des entretoises est de 130 mm

    Prévoir en complément la fabrication d’une poignée à visser sur le flasque extérieur.

    Enfin, en périphérie, 8 découpes seront réalisées pour permettre le passage du fil d’une bobine à l’autre.

    Un flasque diamètre 150 mm sera réalisé sur le même mode, avec un perçage central pour l’axe (libre) , 4 trous pour fixer l’autre cage de roulement (côtes selon côtes de la cage, elles mêmes fonction des roulements que vous utiliserez, 8 trous répartis sur un cercle de traçage diamètre 100 mm pour les entretoises, et 4 trous pour l’ergot du dispositif de blocage.

    Les entretoises - 8 longues et 8 courtes - seront percées à leurs 2 extrémités et taraudées pour recevoir les vis de fixation sure les flasques.

    Nota : si vous utilisez des rondelles ou des plaques d’alu d’épaisseur différente, il conviendra d’ajuster la longueur des entretoises ou de l’axe en conséquence, de sorte que le jeu final soit de 1 mm max. Ne pas oublier de considérer pour le calcul les 2 rondelles extérieures:

    X (mm) = 2r + 3f + c + j + x +ent1 + ent2

    r = 2mm = rondelle

    f = 3 mm = épaisseur flasque

    ent1 = 32 mm = longueur entretoises courtes

    ent2 = 130 mm = longueur entretoises longues

    c = 1mm = épaisseur circlips

    j = 0,5 mm = jeu mécanique

    x = 2mm = extrémité de l’axe au delà de la rainure du circlips.

    Le dispositif de blocage

    Un axe horizontal diam 6 mm est soudé ou mieux vissé sur la partie haute du support. Cette axe est percé / taraudé à l’autre extrémité afin de recevoir une vis 6 pans creux qui bloque une rondelle diam 8 mm. Cette rondelle retient un ressort monté sur l’axe, et qui est en appui sur le fond d’un alésage diam 10 mm réalisé dans l’axe du cylindre. (et alésage 6mm + jeu sur l’autre partie).

    Une traction du cylindre suivie d’une rotation permet de placer l’ergot dans son logement sur le petit flasque, et ainsi de bloquer la rotation.

    diam ext : 32, long: 45, longueur ergot: 14mm

     

    Assemblage

    1Assembler puis fixer le dispositif de blocage sur le support.

    2 fixer les 8 entretoises courtes sur le flasque du milieu.

    3 fixer les 8 entretoises longues sur le flasque du milieu.

    4 fixer la poignée sur l‘autre grand flasque

    5 fixer les cages à roulement sur les 2 flasques concernés après avoir mis en place les roulements à l’intérieur

    6 glisser l’axe dans le roulement côté grand flasque et faire dépasser de quelques mm

    7 visser le grand flasque sur les 8 entretoises longues

    8 visser le petit flasque sur les 8 entretoises courtes après l'avoir engagé sur son roulement.

    9 solidariser l'axe aux 2 extrémités après avoir placé l'ensemble sur le support.

    Seuls les membres de Passion Lac bénéficient de l'article complet.
    Pour s'inscrire, cliquer ici











    Retour à la sous-rubrique :
  • Fabriquer son matériel de pêche

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

     

    Devenez membres  
    1-mini.gifJe m'inscris
    1-mini.gifConnexion

    2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
     

    temps: 0.0646 seconde(s)