Le rendez-vous des passionnés de lac
mercredi 16 avril 2014  

 

  Menu
  • Accueil
  • Avant-propos

  • Dossiers
  • Forums
  • Proposer un article

  • FAQ
  • Liens Web

  • Météo

  • Faire connaître
  • Livre d'or
  • Nous contacter
  •  

      Forums Infos
    -:Le coin des pêcheurs (67)
    -:Le coin des navigateurs (2)
    -:Le coin des techniciens (8)
    -:Comment ca marche? (3)
    -:Suggestions (0)
    -:Fonctionnement du site (3)
    Ecarteurs - extrait -

    (816 mots dans ce texte )  -   lu : 6861 Fois     Page Spéciale pour impression

    Ici, vous trouverez de quoi faire vos écarteurs avec la certitude qu’ils vont fonctionner : c’est la description de vrais écarteurs éprouvés sur le lac du Bourget !

     

    Chaque écarteur est constitué de 2 flotteurs de poids inégal, maintenus parallèles entre eux grâce à des entretoises métalliques. L’un des flotteurs est raccordé à la hampe (cordelette principale raccordée au bateau sur laquelle sont raccordées les bannières). On l’appellera « flotteur intérieur ». Il reçoit l’effort principal. L’autre flotteur sera appelé « flotteur extérieur ».

    Attention : il est nécessaire d’avoir un écarteur gauche et un écarteur droit ! Ils sont symétriques. Alors, dans l’empressement, ne fabriquez pas 2 écarteurs identiques !

    L’équilibre : Compte tenu des forces en présence, le flotteur extérieur sert de contre - poids au flotteur qui reçoit la traction de la hampe . A poids égal, le flotteur extérieur tend à décoller de l’eau. Dans le modèle proposé, le flotteur intérieur est plus léger que l’extérieur.

    La flottaison : Il faut utiliser un bois relativement léger sinon la partie immergée devient trop importante. Le modèle proposé est réalisé en contre - plaqué marine.

    La trajectoire : normalement, en action de pêche, les 2 flotteurs de chaque écarteur remontent l’eau au point de se situer presque à hauteur de l’arrière du bateau. Le point d’ancrage de la hampe est déterminant pour le succès. Une position réglable sur le flotteur intérieur permet d’ajuster ce point en fonction du poids tracté notamment.

    Il est important aussi de réaliser à l’avant des flotteurs la forme biseautée qui, en pénétrant l’eau, tend à les éloigner du bateau.

    Les flotteurs.

    Ils sont faits de plaques de contre plaqué marine, collées entre elles : 5+8+5 mm, pour une épaisseur totale de 18mm.

    Ceci pour pouvoir faire un flotteur intérieur le plus léger possible en évidant la plaque de 8 mm.

    - Découper tout d’abord les plaques au format 600 x 170 mm . (4 plaques ép 8mm et 8 plaques ép 5 mm)

    - Tracer ( à partir des cotes sur schémas) puis évider à la scie sauteuse 2 plaques ép 8mm en laissant de la matière sur 30 mm environ aux endroit nécessaires, c’est à dire en périphérie, autour du trou oblong avant et autour du trou diam 6 pour l’entretoise arrière.

    - Encoller (colle à bois), assembler puis mettre sous presse le temps du séchage.

    - Réaliser les trous pour les entretoises arrière et avant (trou oblong : 2 trous diam 6 mm puis scie sauteuse)

    - tracer l’arrondi (avant / bas) - Rayon 140 mm – découper puis limer pour biseauter. Attention : 4 d’un côté, 4 de l’autre….

    - poncer l’ensemble puis peindre en jaune.

    La partie extérieure des flotteur extérieurs sera lestée au moyen d’une plaque mince en acier ou en plomb pour renforcer le contre poids. Ici la plaque est en plomb, l 180mm, h 20 mm , ép 2 mm. Une plaque d’inox sur toute la longueur fera aussi parfaitement l’affaire.

    Le flotteur extérieur pourra optionnellement recevoir un fanion jaune afin d’être mieux vu des autres bateaux.

    Plus de détails sont offerts aux membres de Passion Lac 
    Pour le devenir, cliquer ici

     

    2 Les entretoises.

    Elles sont réalisées en tige filetée de 6 mm. La longueur sera telle que l’écartement entre les 2 flotteurs est de 330 mm. (soit ~380 mm)

    3 La tige d’attache.

    Elle est à faire en Inox vu les efforts qu’elle supporte. Une fois monté, le point d’attache de la hampe se situe à 210 mm du flotteur intérieur. Souder côté flotteur 3 centimètres de tige filetée et souder simultanément une rondelle de grand diamètre (environ 20 mm de diamètre) afin de mieux résister à l’effort et ainsi mieux garantir par la suite la perpendicularité de cette tige par rapport au flotteur. A l’autre extrémité, percer la tige afin d’y placer un anneau qui permet le raccordement à la hampe.

    La fixation de la tige d’attache dans le trou oblong du flotteur s’effectuera au moyen d’un écrou à ailettes + rondelle grand diamètre, pour permettre le réglage de la trajectoire.

    4 Assemblage:

    Il ne vous reste plus qu’à assembler solidement les flotteurs grâce aux entretoises et mettre en place la tige d’attache.

    Plus de détails sont offerts aux membres de Passion Lac 
    Pour le devenir, cliquer ici




    Retour à la sous-rubrique :
  • Fabriquer son matériel de pêche

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

     

    Devenez membres  
    1-mini.gifJe m'inscris
    1-mini.gifConnexion

    1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
     

    temps: 0.3125 seconde(s)