Le rendez-vous des passionnés de lac
lundi 25 septembre 2017  

 

  Menu
  • Accueil
  • Avant-propos

  • Dossiers
  • Forums
  • Proposer un article

  • FAQ
  • Liens Web

  • Météo

  • Faire connaître
  • Livre d'or
  • Nous contacter
  •  

      Forums Infos
    -:Le coin des pêcheurs (67)
    -:Le coin des navigateurs (2)
    -:Le coin des techniciens (8)
    -:Comment ca marche? (3)
    -:Suggestions (0)
    -:Fonctionnement du site (3)
    Sonde - extrait -

    (412 mots dans ce texte )  -   lu : 6610 Fois     Page Spéciale pour impression

    Avant d'entamer la partie suivante consacré au montage de la ligne, voici quelques indications de base pour choisir le diamètre du fil, la taille de l'hameçon, la couleur des nymphes etc...

    Le diamètre du fil sera fonction de la taille de l'hameçon :

    • Pour un hameçon n°12, fil de 20 centièmes de millimètre.
    • Pour un hameçon n°14, fil de 18 centièmes de millimètre.
    • Pour un hameçon n°16, fil de 16 centièmes de millimètre.

    Le fil sera lui même un fil d'excellente qualité offrant une grande résistance au nœud, un faible coefficient d'allongement et une certaine rigidité.

    On peut tout imaginer au niveau de la couleur, reste à savoir comment nos féras la voit à 30 m de profondeur. Le noir, le rouge et le vert reste des valeurs classiques mais sures.

    La réglementation de pêche sur le lac d'Annecy autorise les hameçons en quantité illimité ce qui nous amène à réaliser des lignes de grande longueur l'écho-sondeurétant interdit et le niveau d'évolution du poisson inconnu jusqu'à la première touche. La rançon de cette longueur étant le problème de la remonter du poisson. Le meilleur choix sera de disposer d'un bon choix de lignes de longueur et de couleur différentes.

    L'espacement entre les potences ne se fait pas de manière linéaire, la première sera réalisée à 6 cm du plomb, la seconde à 10 cm de la première, puis on écartera à 12, 20, 25, 30, 40, 50, 60, 80 cm et conservera ensuite cet espacement jusqu'en haut.

    De la même manière on réalisera des suites de couleur du type noir, rouge,vert, etc...

    On pourra, éventuellement, réaliser une rallonge en gardant un espacement de 80 cm qui sera mise en liaison avec la ligne précédente par un émerillon.

    On suivra un des nombreux conseils passés, par "maître" Pierre de Sevrier, qui se reconnaîtra avec ce qualificatif qui lui va si bien, puisqu'il sait dispenser aux débutants toute son expérience reconnue à la sonde : "parce qu'un émerillon peut parfois s'ouvrir sans qu'on le veuille, aussi bien dans la liaison avec le fil du canin que dans la liaison de rallonge, et parce qu'il est rageant de perdre bêtement une ligne qu'on a chouchoutée,... il conviendra d'enfiler l'émerillon de liaison non pas dans la boucle simple supérieure de la ligne mais dans cette boucle " renversée, puis repliée sur elle-même" qui deviendra auto-serrante sur l'émerillon."

    La suite en image est réservées aux membres.

    Devenir membre : cliquer ici




    Retour à la sous-rubrique :
  • Fabriquer son matériel de pêche

  •  Autres publications de la sous-rubrique :

     

    Devenez membres  
    1-mini.gifJe m'inscris
    1-mini.gifConnexion

    1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
     

    temps: 0.1923 seconde(s)